• Le père Boulad dézingue le traître de pape François et encense l’Europe des nations, un régal !

    Le père Boulad dézingue le traître de pape François et encense l’Europe des nations, un régal !

     

    Le père Boulad dézingue le traître de pape François et encense l’Europe des nations, un régal !

     Fábio Renard

    L’heure est donc très grave. 40 % des habitants de la ville de Bruxelles sont déjà musulmans. Il est minuit moins une. Il s’agit d’un combat de la barbarie contre la civilisation, et de la civilisation contre la barbarie. Une civilisation ne tient que par ses valeurs. Or, l’Europe brade ses valeurs, la France est dévoyée par un politiquement correct absurde qui la vide de toute substance, de son identité. Rome est tombée, l’Europe peut tomber. Le monde ne s’arrêtera pas pour autant de tourner.

    Par le concept d’islamophobie, créé par les islamistes pour nous paralyser, on prétend nous interdire de dire la vérité sur l’islam. On attaque le système immunitaire de la société quand on lui confisque le droit à la parole. Non seulement il faut parler, et le P. Boulad parle, et c’est un comble, il parle contre les instructions de ses supérieurs jésuites, qui lui ont dit de se taire !…Il ne se taira jamais. Mais il est temps aussi d’agir. Pour notre liberté. Il faut une mobilisation générale, une prise de conscience générale. Une responsabilisation générale devant le désastre annoncé et le danger, trop souvent nié, de l’islam pour notre civilisation occidentale, et pour nos vies. Le Père Boulad me fait penser au Préfet Cesare Mori, communément appelé le « Préfet de Fer » , qui était mandaté par Mussolini pour éradiquer la Mafia et qui avait presque réussi. C’était sans compter son infiltration au plus haut niveau de l’état fasciste qui a fait échouer sa tâche. Le Père de Fer Boulad automandaté pour combattre l’islam, peut lui aussi échouer, puisque l’islam et ses frères musulmans sont infiltrés partout en Europe au plus haut niveau des états.

    Qui nous dit que Benalla n’est pas un instrument, ou Mounir Majoubi et encore l’autre là, de Matignon, acolyte de Benalla et j’en passe… Dans la police, l’armée ! C’est effrayant.

    "L’islamisme radical n'est pas une déviation, c'est l'islam le plus traditionnel", lâche le Père Henri Boulad

    Je ne suis pas islamophobe. C’est l’islam le plus obscurantiste que l’on enseigne dans les mosquées. La pensée critique est interdite en islam. Le courant intolérant a pris le dessus :

    Le Coran dit “mecquois” (livre de paix et de tolérance) vient en premier, alors que le Coran “médinois” (livre guerrier et d’intolérance) vient en second. Les versets médinois appellent à la guerre, à la violence et à l’intolérance. Ils abrogent, selon les musulmans, les versets mecquois, mystiques, religieux et ouverts.

    Le Père Henri Boulad a des racines syriennes

    De nationalité égyptienne et libanaise, le Père Henri Boulad est né le 28 août 1931 à Alexandrie, sur la mer Méditerranée, de parents chrétiens d’origine syrienne, de rite grec-melkite catholique.

    **************************

     En complément

     Pour ceux qui l’auraient manquée, cette video du Père Boulad qui date de l’année dernière.  Nous le connaissons depuis longtemps, mais ici, il se dépasse.

    La vidéo fait plus d’une heure, mais ça vaut le coup. Viktor Orban lui a offert la nationalité hongroise et, avant les élections européennes, je pense que le lambda qui lit religieusement RR devrait entendre religieusement Boulad, qui dézingue plus que d’habitude l’islam, mais aussi le salopard de Pape François, qui embrasse son « collègue » musulman sur la bouche et l’église catholique de France.

    Un vrai régal. En particulier sa tirade finale sur l’Europe qu’il souhaite des nations, en louant le groupe de Visegrad. Il évoque également  Hamed Abdel Samad, qui a hélas publié sans succès en France: « Le fascisme islamique », bestseller en Allemagne dont il a la nationalité !

    Le Père Boulad me fait penser au Préfet Cesare Mori, communément appelé le «  Préfet de Fer » ,  qui était mandaté par Mussolini pour éradiquer la Mafia et qui avait presque réussi. C’était sans compter son infiltration au plus haut niveau de l’état fasciste qui a fait échouer sa tâche. Le Père de Fer Boulad automandaté pour combattre l’islam, peut lui aussi échouer, puisque l’islam et ses frères musulmans sont infiltrés partout en Europe au plus haut niveau des états.

    Qui nous  dit que Benalla n’est pas un instrument, ou Mounir Majoubi et encore l’autre là, de Matignon, acolyte de Benalla et j’en passe…  Dans la police, l’armée ! C’est effrayant.

     

    **********************************

     

    « Gigantesque fraude sociale : 84,2 millions en vie pour… 67 millions de Français670 millions de morts : l’islam est la religion du génocide »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Tweets by cardinales1