• «Un nouvel ordre moral s’est abattu sur la vie de l’esprit» - Alain Finkielkraut

    «Un nouvel ordre moral s’est abattu sur la vie de l’esprit» - Alain Finkielkraut

    Alain Finkielkraut

    Lors du traditionnel discours inaugural sur la vertu,

    le philosophe a fustigé le

    “nihilisme à visage humain” 

    qui caractérise notre société.

    Par valeursactuelles.com  Vendredi 13 décembre 2019 à 22:47 

     

    Régis Debray, François Dosse, Edouard Baer… Ces trois grands noms de la philosophie, de l’histoire et du cinéma recevaient, mercredi 11 décembre, les honneurs de l’Académie française.

    A cette occasion, Alain Finkielkraut a été choisi pour prononcer le traditionnel discours sur la vertu sous la Coupole, rapporte Le Figaro

    Réquisitoire contre l’époque moderne

    Saisissant l’occasion qui lui était donnée, le philosophe a fustigé, un quart d’heure durant, la «révolution permanente de la sociabilité » et le « nihilisme à visage humain », qui caractérisent notre société.

    L’académicien s’est aussi élevé contre les maximes des temps modernes : 

    «vaincre l’exclusion, célébrer l’hospitalité, effacer les frontières, abattre les murs de la forteresse»

    « Plus de fable qui ne comporte sa leçon, plus de créateur qui ne soit transformé en prédicateur. On fait dire et répéter à des poètes et des compositeurs sans défense qu’aucune appartenance ne doit être tenue pour essentielle, si ce n’est l’appartenance à l’humanité », regrette-t-il.

     « Prescrit par la vigilance et non par la bienséance, propagé par les artistes et non par les philistins, un nouvel ordre moral s’est abattu sur la vie de l’esprit. Son drapeau, c’est l’humanité. Son ennemi, c’est la hiérarchie. Il ruine à l’école l’autorité du maître. Pour cesser de favoriser les favorisés et lutter efficacement contre l’ordre établi, il abolit la distinction de la culture et de l’inculture en proclamant, sur la foi des sociologues, ses experts attitrés, que tout est culturel »,

    développe-t-il, dans ce qui s’apparente à un réquisitoire contre notre époque.

    « Cet ordre moral n’est pas réactionnaire ni même conservateur », pour le philosophe. 

    « Loin de trembler pour ce qui existe, il n’a de cesse de faire bouger les choses ».

     

    Et de conclure, sous les applaudissements nourris,

    ce discours particulièrement pessimiste par une injonction à avoir 

    « la vertu de résister à l’Histoire »

    Par valeursactuelles.com  Vendredi 13 décembre 2019 à 22:47 

    «Un nouvel ordre moral s’est abattu sur la vie de l’esprit» - Alain Finkielkraut

     

    *******************************

     

    « Les travers de notre société - illustrations glaçantesLe PROJET: La stratégie de conquête et d'infiltration des frères musulmans en France et dans le monde »
    Partager via Gmail Technorati Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Tweets by cardinales1