• Un général français, Jean-Bernard Pinatel, appelle à faire disparaître l’Otan et à s’allier à la Russie

    Un général français,  Jean-Bernard Pinatel, appelle à faire disparaître l’Otan et à s’allier à la Russie

     

     

     

    Date et lieu de naissance: 6 juillet 1939 (Âge: 79 ans), Biarritz
    Années de service : 1958-1989
    Arme: Infanterie

    Commandement: 42e Régiment d'Infanterie; SIRPA
    Il s'agit ici, de proposer une histoire de l'Islam radical, sans concession pour ceux qui s'en servent pour atteindre leurs objectifs stratégiques ou qui n'ont pas été capables d'évaluer à sa juste mesure la menace qu'il représentait pour la sécurité des français. Ce travail de synthèse couvre une période de près de trois siècles. Il est basé sur une très riche bibliographie française et étrangère. Mais c'est aussi le regard d'un officier parachutiste devenu chef d'entreprise, homme de terrain et de réflexion qui connait ces pays du Moyen-Orient et du pourtour méditerranéen. L'auteur, en citoyen libre et responsable, réfute les explications sommaires de commentateurs soucieux de sensationnel, dévoile les signaux faibles et les facteurs porteurs d'avenir qui déterminent l'évolution de cette guerre totale que mène l'islamisme radical pour instaurer partout dans le monde des Etats islamiques fondés sur la Charia. Il propose une stratégie globale pour y faire face après avoir répondu à la question suivante : l'Islam est-il compatible avec la république ?
     

     

     

     

    Selon le général français et politologue Jean-Bernard Pinatel, l'existence de l'Otan dans l'état où elle est aujourd'hui, n'est bénéfique qu'aux Etats-Unis et aux leaders manipulateurs de l'Europe. Dans une interview accordée au Figaro , (**TOUT 1 SAVOIR** vous conseille lire cet article de 2017) il a expliqué que l'alliance avec la Russie pouvait aider l'Europe à supporter la menace des islamistes. Pourtant, pour les Etats-Unis, ce n'est pas bénéfique, puisque cela pourrait remettre en question leur leadership.

    Le général Pinatel en est sûr, la sauvegarde et l'extension de l'Otan n'est que le résultat de l'envie des Etats-Unis de distancer la Russie et l'Europe, parce que sinon, leur leadership aurait été remis en question. Cependant, la menace des islamistes, selon le général, apporte des corrections.

    Selon le politologue, en comparaison avec les actions de la Russie sur le territoire syrien, l'Otan, quant à elle, "ne sert à rien face à la menace islamique". Ainsi, les récentes attaques terroristes dans les pays européens doivent évidemment montrer aux français et aux européens en général que l'Otan ne contribue pas aux intérêts de la France. De plus, ses actions montrent plutôt un double jeu. Cette inefficacité devrait déjà pousser les alliés à s'inquiéter et à s'adresser à la Russie.

    "Et cette évidence, acquise dans la douleur de nos 234 morts et de nos 671 blessés depuis 2012, devrait non seulement perturber l'Otan mais conduire à sa disparition ou à son européanisation complète car son maintien en l'état ne sert que des intérêts qui ne sont pas ceux de la France".

    Cela fait longtemps que la Russie propose aux Etats-Unis de coordonner leurs actions en Syrie, pourtant, les Américains ont toujours refusé de le faire pour des raisons politiques: Obama voulait insister sur le fait que l'opposition modérée en Syrie a encore un certain potentiel.

    Pour l'instant, cette fiction est non seulement contestée par la Russie et par certains responsables au sein même des Etats-Unis, mais on voit apparaître un nouvel équilibre au Proche-Orient: "La Russie qui y a été historiquement présente est de retour en force. La Chine, et c'est une nouveauté, y pointe plus que son nez et la France qui y avait une position privilégiée de médiation, l'a perdue par suivisme des Etats-Unis".

    Et de rappeler que la France et la Russie possèdent une longue histoire de collaboration, sans parler du fait que les intérêts économiques et stratégiques de la Russie et de la France coïncident. Voici pourquoi, le général soutient que "la volonté des Etats-Unis de restaurer une guerre froide en Europe au travers de l'Otan ne sert que leurs intérêts et ceux des dirigeants européens qui sont soit des corrompus soit des incapables".

    En ce qui concerne la Turquie, elle a des relations similaires avec l'Allemagne.

    Voici pourquoi, le couple Berlin-Paris devrait définir une politique européenne commune, a-t-il conclu dans son interview au Figaro

     

     

     

     

    « Les musulmans interdits d'entrée en PologneTrois pédophiles ont été exécutés publiquement et pendus »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    JohnaLeRouge
    Samedi 25 Août à 10:10

    Les patriotes attendent beaucoup d'un général apte à commander et à les rassembler, plutôt que ces politiques aptes à faire des discours et incapables de prendre des décisions évidentes contre l'envahisseur...

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Tweets by cardinales1