• Trois pédophiles ont été exécutés publiquement et pendus

     

    Trois pédophiles ont été exécutés publiquement et pendus

    à des grues après avoir été reconnus coupables

    du viol et meurtre d’un garçon de 10 ans

         

    MONDE, PEDOPHILIE   , août 10, 2018  

     

    pedophiles-hanging-crane-yemen-678x381

     

    Des photos choquantes montrent les hommes, vêtus d’une salopette bleue, menottés et entourés de soldats yéménites alors que les foules regardaient leur exécution publique se dérouler dans les rues de la capitale.

    Les autorités ont ordonné aux violeurs de s’allonger sur le sol, en pointant une arme sur leur tête, avant de leur tirer cinq fois en plein cœur.

    Les cadavres des violeurs étaient soutenus en l’air par une grue, à Sana’a, au Yémen, affichée publiquement devant la foule, servant d’avertissement ferme à quiconque ose commettre de tels crimes.

    Screen-Shot-2018-08-10-at-12.03.28-AM

    La peine capitale au Yémen est légale et le pays a l’un des taux d’exécution par habitant les plus élevés au monde.

    Les crimes passibles de la peine capitale comprennent les actes violents comme le meurtre, le viol ou le terrorisme ou dans les cas d’infractions « Hudud » en vertu de la charia, comme l’adultère, l’inconduite sexuelle, la sodomie, la prostitution, le blasphème et l’apostasie.

    L’enlèvement, le vol avec violence, le trafic de drogue et la trahison peuvent également entraîner une condamnation à mort selon les circonstances.

    Trois pédophiles ont été exécutés publiquement et pendus

    Trois pédophiles ont été exécutés publiquement et pendus

    Trois pédophiles ont été exécutés publiquement et pendus

    Le tir est la seule forme d’exécution au Yémen, bien que la lapidation, la pendaison et la décapitation soient autorisées par le code pénal yéménite.

    George Abu Al-Zulof, spécialiste de la protection de l’enfance à l’UNICEF, a décrit comment les pelotons d’exécution yéménites appliquent la peine de mort.

    Il a dit : « Ils les placent sur le sol, les recouvrent de la couverture, puis un médecin vient et pointe le cœur par l’arrière. Puis ils tirent trois ou quatre balles dans le cœur. »

    Environ 53 pays dans le monde pratiquent encore la peine de mort – y compris l’Arabie saoudite.

    Hier, l’Arabie saoudite a crucifié un homme qui a poignardé une femme à mort.

    En 2010, un Yéménite a été crucifié après avoir violé et tué une fille, puis tué son père.

     

    Traduit par Dr.Mo7oG

    Source : https://yournewswire.com/pedophiles-shot-hanged-crane/

     

     

    ***************************************

     

    « Un général français, Jean-Bernard Pinatel, appelle à faire disparaître l’Otan et à s’allier à la RussieLe 1er ministre Tchèque, Andrej Babis: « Je ne veux pas de migrants » »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    2
    Vendredi 17 Août à 14:19

    ohça rigole pas

    1
    Jeudi 16 Août à 22:38

    Peut être que des fois en France on devrait faire pareil, JL

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Tweets by cardinales1