• Dr Toni BARK - Les enfants vaccinés sont les plus malades

    Les enfants vaccinés sont les plus malades,

    souvent de maladies neuropsychiatriques et immunitaires

    Les enfants vaccinés sont les plus malades, 

     

    Les enfants vaccinés sont les plus malades, souvent de maladies neuropsychiatriques et immunitaires.

    «... les enfants qui viennent à moi depuis d'autres cliniques et qui sont pleinement vaccinés, et bien souvent sont ceux qui,  dans ma clinique qui ont des symptômes d'asthme, de trouble de la panique, de trouble obessif-compulsif, de trouble neuropsychiatrique à streptocoque (PANDAS), d'autisme, d'Asperger.

    Les enfants de ma pratique qui n'ont jamais été vaccinés, n'ont pas ces problèmes. Je n'ai pas un seul enfant non-vacciné et qui soufre aussi d'asthme, d'allergies alimentaires, d'Asperger, d'autisme, de la maladie de Crohn ou des colites ulcéreuses

    - Dr. Toni Bark, Médecin pédiatre

    Source: Ghislain Martel

    *************************

    Dr Toni Bark,

    Les enfants vaccinés sont les plus malades,

    "Des enfants meurent suite aux vaccins...il faut garder la possibilité d'exemptions"

    « S’il vous plaît, ne supprimez pas les exemptions vaccinales. Des enfants meurent à la suite de vaccins! »

     

    Lettre envoyée au Sénateur d’Oregon M. Ferrioli

    23 février 2015

    J’ai reçu une formation de stagiaire en pédiatrie à l’Université de Bellevue à New York, puis en médecine de revalidation. On m’a très vite offert la direction de la salle des urgences pédiatriques de l’hôpital Michael Reese à Chicago.

    Alors qu’autrefois, j’étais chaque fois furieuse quand des parents se présentaient à l’hôpital et que leurs enfants n’étaient pas en ordre de vaccinations, aujourd’hui, mon attitude a changé et radicalement changé.

    J’ai commencé à voir ce qui se cachait derrière toute cette politique. On voyait régulièrement des enfants qui étaient passés par la clinique où on les vaccinait, accourir aux urgences avec des convulsions, des crises d’asthme, des arrêts respiratoires. J’ai alors commencé à réaliser que tous les enfants ne répondent pas nécessairement bien à la vaccination, et même que certains en meurent.

    Ce n’est que quand j’ai eu terminé mon programme de maîtrise en gestion des catastrophes que j’avais commencé en 2010 et terminé en 2012, que j’ai commencé à percevoir la nature frauduleuse dont les vaccins sont commercialisés, comme la corruption des comités consultatifs.

    Je n’étais même pas au courant qu’il existait un tribunal fédéral spécial pour le problème des vaccins. Je n’avais pas la moindre idée qu’il existait des victimes des vaccins et encore moins que certains pouvaient en mourir tout en ne pouvant avoir aucun recours contre le fabricant ou le médecin.

    Les fabricants de vaccins jouissent d’une immunité totale par rapport aux poursuites judiciaires de toute nature, y compris les vices de fabrication (comme signalé par Scalia en février 2011). Les vaccins sont légalement répertoriés comme « inévitablement dangereux ».

    L’existence du tribunal des vaccins relève presque d’un secret, bien qu’il ait fait verser 3 milliards de dollars de dédommagement depuis sa création en 1986. Le système qui concerne les rapports d’événements indésirables liés aux vaccins n’est lui non plus pas très bien connu du public, et le gouvernement admet qu’il n’est probablement informé que de 10 pour cent des événements indésirables qui se produisent.

    Nous rendons obligatoires plus de vaccins que dans n’importe quel autre pays, et nous avons également le pire taux de mortalité infantile de presque tous les pays du monde, y compris certains pays du tiers monde.

    J’ai 55 ans. Je n’ai donc reçu que quelques vaccins. Aujourd’hui, à l’âge d’un an, les nourrissons reçoivent 14 vaccins différents, et, à l’âge de 18 ans, le nombre de vaccins atteint le chiffre de 58 ! Dans certains états, avec l’obligation du vaccin contre la grippe, ce chiffre est encore plus élevé.

    Un mot sur l’obligation du vaccin contre la grippe. Le New Jersey et le Connecticut ont été les premiers à rendre, chaque année, le vaccin contre la grippe obligatoire pour tous les enfants d’âge préscolaire et d’âge scolaire. Cela n’a cependant réduit en rien les cas de grippe dans ces états. En fait, les deux états se trouvent, chaque année, en tête de liste pour les cas de grippe.

    Alors que la plupart des gens s’en tirent très bien avec la vaccination, ce n’est pas le cas pour un petit pourcentage de la population. Les notices des vaccins signalent l’encéphalite et les paralysies du Guillain Barré comme effets possibles des vaccins.

    La plupart des parents et des médecins  ne sont certainement pas d’emblée « anti-vaccins », mais leur position change quand il arrive que l’un de leurs enfants soit profondément et définitivement handicapé par les vaccins. C’est alors qu’ils décident qu’il n’y aura jamais plus de vaccin pour cet enfant comme pour les autres.

    Il est facile de comprendre qu’ils aient raison de prendre pareille décision.

    La génétique, l’épigénétique et la fréquence peuvent avoir une grande influence sur l’apparition d’effets secondaires. Il n’existe pas de médicament qui soit bon pour tout le monde, à la même dose. Et continuer à prétendre la chose relève de la folie.

    Au cours de nombreux procès contre plusieurs firmes pharmaceutiques, il a été montré que des données d’études concernant certains médicaments ont été cachées, manipulées ou même fabriquées. Pourquoi la chose serait-elle difficile à croire quand il s’agit de vaccins ?

    J’ai découvert qu’il existait de graves problèmes à propos des essais cliniques sur les vaccins; la sécurité était l’un d’entre eux. Pour comparer les effets indésirables, toutes les études concernant la sécurité des vaccins utilisent de faux placébos. Le vaccin contre le HPV par exemple (qui n’est plus recommandé dans certains pays à la suite des réactions graves et des décès qui se sont produits) a utilisé le nouvel adjuvant aluminique comme placebo. L’étude de sécurité sur le Prevnar a utilisé un vaccin expérimental contre la méningite C.

    Toutes les méta-analyses indépendantes réalisées par Cochrane sur les études portant sur les vaccins se terminent par les mêmes conclusions : des études de sécurité sont nécessaires afin de pouvoir évaluer le rapport bénéfices/risques. Il y a actuellement plus de 200 nouveaux vaccins dans le pipeline, et comme ceux qui ont précédé, ils seront approuvés et recommandés pour finir par devenir obligatoires. Assez, c’est assez !

    Après l’Allemagne nazie, les lois de Nuremberg ont interdit les procédures médicales forcées. Le Code d’Helsinki est très clair : tous les patients ont le droit à un consentement informé préalablement à toute intervention médicale.

    Il n’existe pas de consentement éclairé pour les vaccinations. Il ne s’agit quand même pas de revenir en arrière !

    Je suis toute disposée à vous faire parvenir des études, à vous parler et même à prendre l’avion pour donner une conférence.

    Les enfants vaccinés sont les plus malades,

    Source : Health Impact News 

     

    *************************** 

    13 octobre 2009 - La face cachée des vaccins: Dr Marc Vercoutère 1

    ***********************

     

    Voici mes publications concernant votre santé,

    mais aussi .....**N'oubliez pas de connaître vos médicaments: Le dictionnaire des médicaments**

    En aucun cas les informations et conseils proposés sur ce site  ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

    VOTRE santé - mes publications

    Cap Santé

     

    ***************************************

     

    « 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jourLes 70 ans de l’Otan: de guerre en guerre »
    Partager via Gmail Technorati Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    45
    Manguy
    Mercredi 20 Mai à 09:45
    Peut être les vaccins avant venaient pour


    aider , c’était de

    l’humanitaire mais

    depuis que le

    capitalisme et le mal
    nous gouvernent , ils ont
    arrêté de faire les vaccins
    pour aider et soudoyer les maladies mais bien
    pour tuer et s’en mettre
    plein les poches aussi
    simple que ça .Et comme personne ne peut imagina et l’horreur ils se régalent les mafieux depuis longtemps trop c’est trop , il faut que le massacre sur nos enfants s’arrête .
    44
    François
    Lundi 11 Mai à 23:22

    Bonjour. En ce qui concerne les vaccins, il y a une polémique quelque peu compréhensible. J'ai une expérience personnelle liée aux vaccins. D'abord, ma mère, 7 ans avant ma naissance, a perdu un autre fils du tétanos. C'était en 1952. Il n'existait pas de vaccin à cette époque, il était trop tard lorsque le médecin a remarqué le problème de raidissement du petit garçon de 2,5 ans.Il est mort une semaine plus tard. Aurions-nous eu le vaccin, Dominique ne serait peut-être pas mort? Nul ne le saura. Quant à mon expérience, j'ai eu un accident de mobylette à l’âge de 16 ans assez important. Par sécurité, mes parents ont préféré me faire une injection du sérum antitétanique. Une amie m'a prévenu que j'aurais sans doute des réactions plus ou moins bizarres voire violente. Effectivement, 2 jours après, j'ai eu des crise d'hystérie durant toute une journée ( crise nerveuse et poussée de hurlements, très désagréables pour celui qui le vit et beaucoup de peur pour l'entourage). cela ressemble étrangement à une dépression nerveuse. Ce vaccin atteint le système nerveux d'une certaine façon dont je ne m'explique pas la raison. Une de mes soeurs, quelques années auparavant, avait eu des réactions anormales aussi après l'injection du sérum antitétanique. Elle a eu des convulsions avec  raidissements du corps comme si elle avait le tétanos. Mes parents par la suite, ont refusé toutes vaccination que les médecins voulaient faire à leurs enfants. Nous nous sommes tous opposés à l'obligation vaccinale systématique. La pression de la médecine était déjà forte à ce moment là, et la règle dans les années 1970/1980 l'obligation vaccinale sous peine de ne plus pouvoir accéder au système scolaire, légèrement moins que maintenant, mais assez forte pour l'époque.

     La réflexion qu'il m'est toujours venu à l'esprit, c'est la suivante. Si une personne décide de se faire vacciner par nécessité, peur d'attraper une maladie, ou par peur de se voir refuser l'accès à un ou une organisation administrative quelconque, il en a le droit. Si nous poussons la logique correcte, cette personne est censée être protégée contre toute attaque extérieure. Donc, même si cette dernière croise une personne non vaccinée sur sa route, elle ne risque absolument rien. Donc, cette personne ne devrait pas s'inquiéter outre mesure de croiser n'importe qui vacciné ou pas. La personne qui n'est pas vaccinée, c'est ou par une nécessité médicale ou un choix personnel. Cette personne est tout à fait consciente de sa démarche de ne pas se faire vacciner, prend le risque d'attraper peut-être une maladie, mais c'est son choix. Dans le cas où cette personne n'est pas vacciné, elle est censée ne pas être contaminée par la personne vaccinée, donc, si elle est malade, cela ne viendrait normalement pas de l'extérieur. Si on considère que la maladie vient de l'intérieur du corps, nous pouvons en déduire qu'il y a un manque d'immunité dans le corps et que par le seul fait d'attraper la maladie lui sera d'un recours extraordinaire puisqu'il aura de nouveau des anticorps produits par la maladie. D'autant plus que pour un certain nombre de maladies, il est important de laisser sortir les scories, laisser le corps avoir de la fièvre car il fabrique par là même des anticorps, et c'est tout bénéfique. Il suffit d'avoir de la patience quelques jours que la fièvre passe et que le corps reprenne des forces. Je ne suis pas médecin du tout mais, je suis quelqu'un qui réfléchi. j'estime que j'ai droit à des explications lorsque je me fais soigner. J'estime que je suis en droit de savoir ce que les médecins décident de m'ingurgiter dans le corps, et si je fais confiance à mon médecin, j'accepte sa décision.

     Ma logique est la suivante. Si quelqu'un travaille dans des conditions difficiles avec des produits dangereux, si en plus de cela, cette personne se nourrit passablement, je parle de produits souvent dénutris, pollués, empoisonnés etc..Cette personne peut accepter d'être vacciné et peut peut-être le souhaiter fortement pour lui-même car il sait qu'il a des conditions de vie assez dures. il ne sait peut-être pas qu'il pourrait vivre différemment et consommer différemment pour être moins atteint par les maladies. Personnellement, avec l'expérience acquise actuellement, je peux dire en conscience, qu'avec la manière dont je vis, la manière dont je consomme la vie, la nourriture terrestre, je peux éviter d'attraper de graves maladies. je ne dis pas que jamais je n'attraperais de maladies, mais je peux en rester éloigné et vivre en bonne santé jusqu'à ma mort. Sachant que la mort fait partie intégrante de la vie. En tant qu'être humain, on voudrait sans doute ne jamais mourir, être éternel, mais cela n'est pas le cas en tant que personne terrestre.

     Il y a beaucoup de produits beaucoup plus simples et plus naturels que seuls les vaccins, qui coutent moins cher, qui rapportent moins aux différents laboratoires pharmaceutiques, il est vrai. Il est absolument anormal que l'industrie pharmaceutique ait le pouvoir de s'octroyer le droit d'interdire de se soigner avec des produits dits naturels afin d'imposer leurs médicaments et leurs vaccins à tous prix où l'humain n'existe plus. J'aimerais retrouver le médecin qu'était mon arrière grand-père, sain d'esprit et qui soignait ses patients avec des méthodes très naturelles et des conseils de bon sens. Il employait certains médicaments, mais très peu. Il avait de bon résultats. Il était Maître Accoucheur aussi en campagne. Il était à l'écoute de ses patients. Il les aimait, et s'occupait d'eux comme s'il était leur père. Il respectait le serment d’Hippocrate.

      je rajouterai, que ton aliment soit ton médicament!!! Tu deviens ce que tu manges.

     Merci de nous donner la possibilité de nous exprimer.

    En toute sympathie,

    François RICHARD

      • Béatrice
        Mercredi 20 Mai à 07:46
        Merci infiniment François pour votre écrit. Il résume ce que je pense au plus profond de moi. Vos mots sont tellement sincères et vrais. Je souhaite que tout le monde puisse raisonner comme vous.Le monde n'en serait que meilleur!
        Cordialement.
        Béatrice
    43
    Joëlle Motz
    Dimanche 10 Mai à 04:27
    Je pense comme vous que l'hygiène de vie est le meilleur moyen de rester en bonne santé en renforçant ses défenses immunitaires .
    Dans les pays dits civilisés ,il est toutefois impossible d'éviter les pollutions de l'air ,de l'eau et de l'alimentation ;
    et de détoxifier totalement son organisme .
    Je suis inquiète parce que ma petite fille de deux mois vient d'être vaccinée ! Un nourrisson de cet âge peut-il se constituer ses propres défenses immunitaires ou reçoit-il encore celles de sa mère tant qu'il est allaité ?
    Dans quels délais des séquelles peuvent apparaître après la 1ère injection ?
    Je vous remercie par avance de l'attention que vous apporterez à ma demande .
      • François
        Lundi 11 Mai à 23:25

        Bonjour. Lorsqu'une personne est vaccinée, et si vous désirez éliminer tout ou partie des effets du vaccin, vous pouvez toujours essayer le chlorure de magnésium. vous avez l'argile aussi, bien efficace pour éliminer.

      • HDR
        Dimanche 10 Mai à 13:16

        Bonjour, je passais sur le site et lisais les commentaires. Ne vous inquiété pas, si votre enfant n'a pas convulsé, ni montré de signe de sommeil trop prolongé et pour finir des moments d'absences... tout va bien. Vous pouvez regardez : VAXXED film complet VOSTFR sur YouTube... ça ne sera pas très agréable pour une maman et un papa. Seulement, ce sont les témoignages de parents victimes du vaccin Trivalent MMR (ROR) qui a fait coulé beaucoup d'encre aux environs de 2014. Vous comprendrez que la "firme" vaccinale est au dessus de tout et qu'ils ont détruit une étude capitale sur les chiffres de cas d'autismes impliqué. Je me permets de vous répondre, car je suis en contact direct avec une maman, qui à un fils de bientôt 15 ans et qui s'est fait vacciné du Priorix première injection à 15 mois (Février 2007). La maman ne le sentait pas mais à dû céder à son conjoint, à la famille puis au médecin avec la loi d'obligation. Voici ses mots ; "il est entré immédiatement dans une forme de dépression, j'ai souvenir d'un petit garçon immédiatement triste se refermant sur lui...(pour son droit du choix) Ouais pas si facile. Je ne voulais pas le faire pour Lui et tu sais quand tu as ton mari, ta famille qui te dit non mais arrête tes conneries et que ton médecin te dit ben c'est simple il est obligatoire avant ses 18 mois sinon il n'a plus le droit d'aller chez sa nounou et il n'aura pas le droit d'aller à l'école. Un moment tu lâches et tu dis ok"... Classique n'est-ce pas ! Raison pour laquelle je recommande à tous les parents de regardez ce film (censuré dans beaucoup de Pays, la raison vous est livré à la fin du film, et elle est incompréhensible). Voilà, je ne voyais pas de réponses ressente du bloggeur, je ne me sentais de vous laisser sans réponse. Vous êtes malheureusement dans le même cas de maman pris au piège de la Loi des 11 vaccins. Sachez que vous avez un droit ultime celui de trouver des solutions qui se présenterons à vous, si vous gardez foi en vous et en votre postionement intérieur. Je vous souhaite le meilleur et le courage d'une maman qui sait s'écouter. Coeurdialement, David R

    42
    ÉVEIL
    Samedi 9 Mai à 19:56

    Merci Dre Bark de donner cette information à propos de la Mafia Médicale.

      • HDR
        Dimanche 10 Mai à 13:24

        ...

      • Hamel
        Dimanche 10 Mai à 02:58
        Cette médecin ne pratique même plus la médecine depuis de nombreuses années. Source fiable?
    41
    tasmadiam
    Vendredi 8 Mai à 21:31

    Merci beaucoup, docteurs Bark et Docteur Vercoudère.

    Merci pour votre rigueur scientifique qui vous permet, suivant le conseil de Claude Bernard, de remettre en cause théories et dogmes pour admettre les faits et réalités.

    Merci pour votre intégrité et votre courage.

    Merci pour votre souci de l'humanité .

     

    J'enregistre vos témoignages de haute valeur parmi mes documents sur le sujet.

    40
    Whatever
    Vendredi 8 Mai à 03:47

    Le nombre de personnes non-vaccinés est infinitésimal. Tout le monde presque sans exception aurait ces problèmes.

    Pensez-y juste une seconde...

      • Alain
        Samedi 9 Mai à 11:32

        Bonjour Guy, considérez-vous que le tabagisme et l'alcoolisme sont dangereux ?
        Si oui, je vous affirme que je connais au moins deux personnes fumeurs invétérés (dont une qui fume 4 paquets par jours) qui sont aujourd'hui à plus de 60 ans bien vivantes et en bonne santé.
        Cela pour vous dire que votre argument contre les vaccins est nul !

         

      • BernardN
        Vendredi 8 Mai à 19:16

        Le nombre de personnes allergiques, asthmatiques, est immense. Ces problèmes de santé même chez les enfants en bas âge est pratiquement devenu la norme.

         

      • Guy
        Vendredi 8 Mai à 10:17

        Infinitésimal certainement pas: par contre les vaccins depuis qqes années sont beaucoup plus nombreux et leuleur composition a évolué. Les gens nés avant 1985-90 n'ont pas été en danger comme aujourd'hui.Personnellement j'ai 60 ans et n'ai plus voulu de vaccin depuis 35 ans, j'ai voyagé et vécu dans des pays dits à grand risque sans aucun problème, une simple vraie  hygiène de vie suffit.

         

    39
    Nousil
    Jeudi 7 Mai à 22:07

    Le problème n'est certainement pas un virus mort injecté, ce sont les supposés virus inactivés (?), les adjuvants et les méthodes de production de masse.

    38
    Jeudi 7 Mai à 21:13

    La classe ce docteur.
    Merci!
    On continue! ;)

    37
    Pauline
    Jeudi 7 Mai à 15:43
    Et si on laissait le choix aux gens de leur propre santé ? N’est-ce pas à chacun de décider pour sa santé ? C’est ça qui me rend dingue, que les gouvernements et lobbys pharmaceutiques croient qu’ils vont décider de notre santé ! Non !! Si les gens veulent continuer de se faire injecter de l’aluminium (alors qu’on le retire des déodorants quand même...rien que ça, ça devrait éveiller un peu notre curiosité...), du mercure, du phénoxyéthanol, et j’en passe, c’est leur problème. Mais si nous, nous n’en voulons pas, cela nous regarde.
      • BernardN
        Vendredi 8 Mai à 20:19

        Absolument. La liberté de choix vaccinale est inscrite dans la loi générale sur la médecine et dans les directives UE. 

         

      • François
        Vendredi 8 Mai à 04:35
        Bravo pour votre réponse.
    36
    Vivi
    Jeudi 7 Mai à 15:10

    Bonjour et grand merci pour votre réponse rapide sur la possibilité par un certificat d expert ,de refuser un vaccin pour un bébé ,mais ce certificat permet il ensuite l inscription dans une crèche ou plus tard à l école ,car c est lié bien évidemment,et pardon si je vous fait répéter mais suis nouvelle sur cette page ...

     En tous cas merci infiniment pour toutes vos précieuses informations 

      • Jeudi 7 Mai à 20:40

        Je ne suis pas sûr mais il faudrait que ce soit le médecin qui accepte de vous écrire qu'il ne peut pas vacciner.Ce ne sera pas évident selon le médecin

    35
    Faty Lamara
    Jeudi 7 Mai à 05:34
    Mon petit fils a présenté des troubles juste aprés le vaccin de 18 mois il a frôlé l'autisme même s'il en a échappé , il a des difficultés en langage et se fait suivre chez une orthophoniste .Enfin ! Ma question est : Que faut-il faire pour les prochains bébé à venir ?? Ma fille a peur !
    34
    Les vaccins C super
    Mercredi 6 Mai à 20:21

    J'ai jamais lu une merde pareille, continuez a pas vous vacciner, profitez bien de la couverture vaccinale des autres et crevez dans votre coin d'une rougeole a 60 ans

      • Pauline
        Mercredi 24 Juin à 16:06

        La rougeole c'est un mort par an. Faut-il tous se faire vacciner pour si peu de cas ???....

      • Joana
        Jeudi 7 Mai à 10:38
        Fais gaffe au Karma on ne souhaite pas la.mort des gens si tu te fais vacine cest ton prob perso 30 ans sans vaccin ben je suis tjrs là et je mourrai quand mon heure sera venue cest pas un.vaccin qui va me sauver
      • Mercredi 6 Mai à 23:06

        Zoom - Serge Rader : alerte sur l'obligation vaccinale

        Serge Rader est pharmacien. Depuis plusieurs années, il est devenu lanceur d’alerte après avoir effectué des recherches sur les vaccins et les effets secondaires dus aux produits utilisés.

        Il condamne l’obligation vaccinale et plaide pour une information des patients ainsi qu’un meilleur contrôle des agences de santé.

    33
    Vivi
    Mercredi 6 Mai à 18:41
    Bonjour ,que peut on faire pour eviter la vaccination d un bébé de 2mois en france ?? On est complètement démuni
    32
    Duo
    Mercredi 6 Mai à 18:31
    Les vaccins ont sauvé beaucoup plus de vie , qu'ils en on détruit. Cette réalité es absolue
      • François
        Vendredi 8 Mai à 17:13
        Vous savez, ce n'est pas une plaisanterie que de recevoir un vaccin. Surtout dans les circonstances actuelles et avec tous les conflits d'intérêts existants. Je ne cherche pas à vous contredire, mais avant de lancer une vaccination au niveau mondial, il faut avant tout faire du nettoyage de toute la corruption médicale, des laboratoires qui payent les médecins et des milliardaires qui s'octroient le devoir d'être les sauveurs de l'humanité. A titre très personnel, je prends beaucoup de recul de cette situation, je réfléchi comme j'ai toujours fait, j'analyse, je recherche des renseignements de partout afin de connaître au mieux les produits.
      • François
        Vendredi 8 Mai à 17:05
        Ce sera très dur à prouver d'un côté ou de l'autre si le vaccin est bénéfique plus que si on ne l'est pas. Ce qui est sur, c'est que nous devons rester libre et en toute connaissance de cause de se faire vacciner ou pas. Les médecins étant sous le serment d'hippocrate ne devraient recevoir aucune somme d'argent de la part des labos et devraient rester impartial. Ce jour là, les médecins pourront vraiment soigner librement leurs patients. En ce qui concerne la dangerosité de certains vaccins, elle est reconnue par certains scientifiques et des medecins. Je me bat depuis plus de 40 ans contre l'obligation des vaccins. C'est le parcours du combattant. On est plusieurs dans la famille à avoir eu des mauvaises réactions suite à la vaccination. Certains ont attrapé la rougeole suite au BCG. Cela a été mon cas. Je suis marqué à vie comme le bétail et j'ai 61 ans...
      • Mel
        Jeudi 7 Mai à 04:59
        Je suis entièrement d’accord avec vous! Un moment donné faut prendre les décisions en ayant en tête ce qui est mieux pour la plus grande partie des gens impliqués. C’est triste de voir que certaines personnes ne pensent qu’à eux ... Dans toutes situations il y a des risques et si on arrête de vivre par peur, on va être malade et mourrir du cancer et non d’un vaccin ;)
        Puis la vérité c’est que ce serait triste de perdre un proche pour une maladie qui n’existe plus depuis très longtemps!
    31
    zonta
    Mercredi 6 Mai à 12:10
    zonta

    Auriez vous des infos sur les conséquences néfastes sur la santé des enfants ayant reçu le vaccin ROR vax enntre 1997 et 2003 ?

      • Mercredi 6 Mai à 13:16

        Zonta: Merci de votre question; je ne dispose pas de cette info. A défaut je vous adresse les infos suivantes:

        Rougeole-Oreillons-Rubéole (ROR)

        Quels effets indésirables ?

        Une fièvre supérieure à 39,4 °C peut survenir cinq à douze jours après la vaccination par le ROR. Toutefois, ce phénomène est rare puisque qu’il ne concerne que 5 à 15 % des personnes vaccinées.

        Les effets secondaires associés à la vaccination par le ROR correspondent, en outre, à ceux observés suite à la vaccination par chacun des vaccins qu’il contient :

        Le vaccin contre la rougeole peut provoquer une fièvre, parfois associée à une éruption cutanée.

        Ces effets indésirables sont moins fréquents après la seconde dose du vaccin

        Le vaccin contre les oreillons provoque parfois une inflammation des glandes parotides (parotidite) fugace, indolore et unilatérale. Cet effet indésirable survient entre 10 et 20 jours après la vaccination.

        Une fièvre très modérée ou des rougeurs au point d’injection sont également parfois observées.

        Dans des cas extrêmement rares (1 sur 1000 000), la vaccination contre les oreillons va entraîner une méningite

        La vaccination contre la rubéole est bien tolérée chez l’enfant. Chez l’adulte, on peut observer des réactions mineures telles qu’une fièvre de faible intensité, des éruptions cutanées ou un gonflement des ganglions.

        Ces effets secondaires apparaissent à partir du cinquième jour suivant l’injection. Plus rarement, certains adultes vaccinés vont souffrir de douleurs articulaires aiguës pendant plusieurs jours, dans un délai d’une à trois semaines après l’injection.

    30
    MICHOU
    Mardi 5 Mai à 20:02

    CONTINUER VOS INFORMATIONS PLUS IL AURA DU MONDE INFORMER ET MOINS ON SE FERA FOURRER PAR CES MENTEURS QUI SOT TRES BIEN AU COURANT DE QU ILS FONT A NOS ENFANTS

      • Mardi 5 Mai à 20:52

        MICHOU : Merci pour votre soutien

    29
    François
    Mardi 5 Mai à 16:26
    Je veux être prévenu des infos sur les vaccins. Merci.
      • Mardi 5 Mai à 17:05

        François : Soyez abonné à mon site et en principe je publie ce qui semble important (inscrivez votre mail à la Newsletter en haut de page)

    28
    Dr G. LE JEUNE
    Mardi 5 Mai à 11:25

    PAUVRES CONS !!

      • Joana
        Jeudi 7 Mai à 10:41
        Les 'pro' labos aka les collabos avec les laboratoires pour le fric....je préfère etre une grosse conne qu un collabo
      • Mardi 5 Mai à 17:10

        "Dr G. LE  JEUNE :

        J'adore" votre grossièreté. Et aussi ayez l'amabilité de laisser un lien de votre blog ou FB , ce serait plus courageux.

        Salutations

    27
    Dr G. LE JEUNE
    Mardi 5 Mai à 11:24

    PAUVRES CONS !!

     

      • Nadine
        Mercredi 6 Mai à 11:58
        Vous parlez des fabricants de vaccins Je suis d’accord avec vous
    26
    Jeudi 25 Avril 2019 à 09:22

    Il n'y a rien de pire que les vaccins
    ... sauf pour l'industrie pharmaceutique !

      • Dewèvre Suzanne
        Jeudi 7 Mai à 17:54
        Ça peut être vrai comme ça peut être faux... Où et la vérité ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Tweets by cardinales1