• Coronavirus : « le danger n’est plus présent et on continue à instaurer une peur irraisonnée » - Professeur Toussaint.

     

    « Le conseil scientifique génère un suicide collectif.

    On est dans un monde de croyance de moins en moins scientifique »

     

    Une épidémie se mesure au nombre de morts, pas au nombre de cas positifs. Il n'y a plus de morts... Véran n'a aucun argument scientifique pour exiger le port du masque, c'est de la politique pas de la médecine.

    Il n'y a aucune 2ème vague" dénonce le Pr Toussaint

    Baisse de la mortalité généralisée du coronavirus en Europe: « Le Covid-19 ne tue presque plus ». Le 16 août 2020 un seul mort en France.

    Coronavirus : « le danger n’est plus présent et on continu à instaurer une peur irraisonnée » - Professeur Toussaint.

    Le 10 août dernier, Jean-François Toussaint, Professeur de physiologie à l’Université de Paris et ancien président des États généraux de la prévention, était l’invité de l’émission « Les Grandes Gueules » sur RMC.

    Interrogé sur la crise sanitaire actuelle et sur la contamination du virus du PCC à la rentrée, le Professeur Toussaint se veut réaliste concernant les avis scientifiques. « On a eu plusieurs avis du Conseil scientifique, ils sont pour beaucoup restés dans une grande forme d’incohérence (…) On a eu dès le 12 mars par le premier avis du Conseil scientifique qui a donné le ton de tous les autres avis qui était de rendre les Français « responsables » d’une certaine forme de relâchement, alors que le confinement n’était même pas instauré », explique le Professeur.

    « Dans un comité qui n’est pas scientifique, mais un comité politico-sanitaire on doit changer les règles qui s’appliquent pour la représentativité des populations qui vont être également impactées par les effets secondaires des décisions qui ont été prises » (…). « On est de plus en plus dans un monde de croyance, de moins en moins scientifique et de plus en plus irrationnel », poursuit-il.

    Une peur « irraisonnée »

    Pour le Professeur nous ne sommes pas dans une phase critique, mais dans une peur imposée à la population. « C’est sur les décès que l’on voit et que l’on comprend l’importance d’une pandémie or le taux de létalité est en train de s’effondrer avec moins de dix morts par jour depuis une semaine ». « Ces décès n’ont rien à voir avec un quelconque relâchement, ni avec le déconfinement ni avec la Fête de la musique, entretenir la peur n’est plus légitime », déplore-t-il.

     

    « On a été dans une phase extraordinairement létale au printemps, on est maintenant dans une phase sur lesquelles les transmissions sont de plus en plus faibles et la sévérité l’est de moins en moins (…) là, actuellement, le danger n’est plus présent et on continu à instaurer une peur irraisonnée », précise M. Toussaint.

    « 40% des réanimations proviennent d’autres régions que le territoire français »

    « 40% des réanimations proviennent d’autres régions que le territoire français et j’inclus les Outre-mer. Si on a pas de formes sévères c’est peut-être une bonne nouvelle que de voir les populations jeunes qui n’auront pas d’effets secondaires graves, au contraire développer leur immunité parce qu’elle va leur être utile si une saisonnalité se reproduit à l’automne ou l’hiver prochain », souligne le Professeur lors d’un interview au journal Le Progrès.

    « Un confinement global inadapté »

    « Plus de 60 000 enfants sont morts dans le monde d’un confinement général, un confinement aveugle. Il n’y a aucune relation entre l’intensité du confinement et les résultats derrière », estime le Professeur. « Les contaminations intra-familiaux sont les plus importants, mais dans le milieux ouverts, dans les rues, on a rien ».

     

    Selon le Professeur, « si la deuxième vague n’est pas sanitaire à proprement parler, c’est un effondrement international qui se prépare. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’ayant pas anticipé l’émergence de ces vulnérabilités, les Nations unies alertent déjà sur des effets qui seront bien supérieurs aux dégâts de l’épidémie. Famine, malnutrition, chômage, pauvreté, les conséquences d’un confinement global inadapté seront catastrophiques pour des centaines de millions de personnes et priveront aussi la médecine des moyens qu’elle requiert, déclare-t-il au quotidien Le Progrès.

    29/072020 Le Pr Jean-François Toussaint en roue libre sur LCI

    Ce professeur confirme vos doutes, votre scepticisme était du bon sens, vous n'êtes pas des complotistes abrutis et vous ne devez pas vous taire de honte...Cette vidéo est extraite de l’émission 24H PUJADAS, L'info en questions de LCI du mercredi 29 juillet 2020

     

    « Suicide collectif »

    Le Professeur Toussaint affirme que les jeunes sont les boucs émissaires dans cette pandémie. « Dans des phases de tensions majeures, la façon dont on va fonctionner de façon irrationnelle est de désigner le bouc. Qui est le bouc actuellement ? La jeunesse ».

    Le port du masque « c’est juste du mimétisme social, ce n’est que cela, on n’a absolument aucune démonstration du moindre intérêt scientifique et actuellement on dit : c’est la jeunesse qui se rend « responsable » de la deuxième vague ». Mais non, ça c’est un ‘suicide collectif’ généré par le Conseil scientifique, d’effondrer une économie dont les jeunes vont payer le prix le plus important dans les années qui viennent ».

     

    29/07/2020  Le Pr Toussaint s'oppose à l'idée d'une deuxième vague
    Jean-François Toussaint est professeur de physiologie à l’Hôtel-Dieu. Il critique la campagne médiatique d'une possible deuxième vague.

     

    Coronavirus : « le danger n’est plus présent et on continu à instaurer une peur irraisonnée » - Professeur Toussaint.

     

    Une épidémie se mesure au nombre de morts, pas au nombre de cas positifs. Il n'y a plus de morts... Véran n'a aucun argument scientifique pour exiger le port du masque, c'est de la politique pas de la médecine.

    Il n'y a aucune 2ème vague" dénonce le Pr Toussaint

    Baisse de la mortalité généralisée du coronavirus en Europe: « Le Covid-19 ne tue presque plus ». Le 16 août 2020 un seul mort en France.

     

    ***

    En plus:

    18/08/2020 

    Interview de Maître Carlo Alberto Brusa qui revient sur la folie des interdictions et amendes imposées par un état de plus en plus dictatorial.

    Maître Brusa est face à un journaliste lobotomisé qui lui sortira l’argument du « complotisme », pire encore, de l’extrême-droite ! 

    Maître Carlo Alberto Brusa explique sur RMC que les amendes sont illégales !

     

    18 août 2020   Didier Raoult : Trop c'est TROP, arrêtez TOUT !
    " Le plus grand scandale scientifique de tous les temps"

    Quand c'est TROP, vous devez réagir ! 

    19/08/2020  Le cartel bancaire contre les peuples.

    ****************

    Voici mes publications concernant votre santé,

    mais aussi .....**N'oubliez pas de connaître vos médicaments: Le dictionnaire des médicaments** 

    En aucun cas les informations et conseils proposés sur ce site  ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

    VOTRE santé - mes publications

    Cap Santé

    ****************

     

    « Un avis éclairé: POUR LA LIBERTÉLa vérité sort sur les médias MAINSTREAM ! »
    Partager via Gmail Technorati Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Tweets by cardinales1