• Colonisation afro-musulmane : la France devient-elle un « pays de merde » ?

    Colonisation afro-musulmane : la France devient-elle un « pays de merde » ?

     

    Cet article vise à étayer la pertinence du concept de pays de merde,

    popularisé par Donald Trump, l’actuel président des États-Unis.

     

    Pour que la France ne devienne pas un pays de merde, il faut en effet que les Français comprennent ce qu’est un pays de merde et agissent en conséquence.

    « Pays de merde » est la traduction en bon français de l’expression « shithole country » employé par le grand analyste politique Donald Trump dans une réunion avec des parlementaires au sujet de l’immigration. 

    Littéralement, shithole (mot composé de shit : merde et hole : trousignifie et désigne vulgairement les toilettes, et par extension des endroits paumés, des « trous à rats ».

    « Pourquoi est-ce qu’on voudrait des Haïtiens chez nous ? Pourquoi vouloir tous ces Africains chez nous ? Pourquoi est-ce qu’on voudrait avoir chez nous tous ces gens venus de pays de merde (« shithole countries ») ? On ferait mieux d’en faire venir de pays comme la Norvège.  (Donald Trump)

    Ainsi avait parlé le Président Trump, plein de bon sens patriotique mais totalement en dehors des clous du politiquement correct. Et ça, ce n’est vraiment pas bien, Donald.

    Trump avait provoqué, avec cette sortie osée, un tsunami de larmes de crocodile et un déluge de cris d’orfraie chez tous les gauchistes bien-pensants de la planète pour qui tous les hommes et tous les pays sont égaux.

    Trump avait aussi entraîné à l’inverse, chez tous ceux qui appellent un chat un chat et notamment chez tous les adorateurs de LA carte, une déferlante d’applaudissements nourris et d’acclamations enthousiastes.

    LA carte, c’est la carte des QI moyens par pays. 

    Mais, bon sang, quel est le rapport entre les quotients intellectuels moyens par pays et la qualité d’un pays ?

    C’est très simple :

    Comme le quotient intellectuel est fortement corrélé avec tout un tas de choses positives qui ont un impact sur l’avancement ou non de la société, un QI moyen bas dans un pays suggère très fortement la possibilité que ce pays soit un « shithole country ».

    Pour vérifier la validité de cette affirmation, il suffit de regarder les statistiques économiques, sociales, culturelles, scientifiques, éducatives du pays et de les mettre en regard du QI moyen du pays.

    On peut aussi tout simplement se rendre dans tel ou tel pays, à ses risques et périls tout de même, ou écouter les témoignages de gens qui y ont vécu. On peut faire la même chose pour une région, un département, une ville, un quartier, une rue.

    Les « shithole countries » ont de très très fortes chances de se trouver sur des zones rouges ou orange de LA carte du QI moyen par pays.

    Mais comme c’est un sujet hautement sensible, il faut avant toute chose que vous vous mettiez dans la tête qu’il ne faut pas trop diffuser cette carte du QI.

    Les « shithole countries » se trouvent aussi en très grand nombre sur les zones vertes de cette carte des pays musulmans. L’islam nourrit en effet une mentalité totalement opposée à ce qu’il faut pour développer les sciences, la culture, la beauté, le respect des femmes, de la vie, bref totalement opposée à l’essence de la civilisation européenne.

    Voir les articles :

    « L’islam religion d’État a freiné le développement en Algérie » selon Mohcine Belabbes

    “L’islam est la cause du sous-développement des Arabes”… Nous on le sait déjà

    Expliquer, comme le fait Aurélien Taché (LREM), la criminalité islamique des migrants musulmans par leur stress post-traumatique (SPT) est juste une excuse bidon pour continuer à importer des égorgeurs de moutons et éventuellement de kouffars.

    Cette carte « Déséquilibré » est le joker ultime qui permet de dédouaner l’islam de toute responsabilité dans le terrorisme islamique.

    Stress post-traumatique, je t’en foutrais, moi, des stress post-traumatiques. Les Espagnols qui ont fui la guerre civile dans les années 30 n’ont jamais égorgé de Français. C’est une question de religion, de culture et de population.

    Si cette excuse fallacieuse au terrorisme halal venait des musulmans, on pourrait le comprendre, c’est leur jeu de défendre l’islam. Mais lors du traitement de l’attentat de Villeurbanne, cette excuse bidon a été sortie par un nombre assez incroyable de médias et de politiques non musulmans, comme ce Taché d’En Marche.

    Faut-il alors comprendre que 90 % des médias français et 80 % des politiques français sont complices du terrorisme islamique ? Eh bien, oui, on peut le dire.

    La vérité, c’est que les razzias sur les non-musulmans, la persécution des non-musulmans, le mariage infantile, sont des pratiques autorisées ou obligatoires dans l’islam.

    La vérité, c’est que le meurtre des apostats, le meurtre des homosexuels, l’égorgement barbare des animaux encore vivants sont des pratiques autorisées ou obligatoires dans l’islam.

    La vérité, c’est que la tromperie et le mensonge pour duper les non-musulmans, le terrorisme islamique, la violence conjugale, l’esclavage, l’esclavage sexuel, sont des pratiques autorisées ou obligatoires dans l’islam.

    Inutile de dire que le recoupement des zones rouges de la carte des QI et des zones vertes de la carte des pays musulmans entraîne l’aggravation sensible du taux de merdité des pays.

    Avis aux matheux : il y a peut-être une équation à trouver ici qui exprimerait le taux de merdité d’un pays ou d’une région en fonction de ces deux paramètres, QI et islam.

    Pour éviter que son pays ne devienne un pays de merde, il faut donc tout simplement éviter d’importer les habitants des pays de merde. Pur bon sens.

    Or, explique @TReligionOPeace dans son magnifique  THREAD sur les cartes interdites , le multiculturalisme au pouvoir en France depuis les années Mitterrand et permis par le regroupement familial voté sous Giscard consiste, comme chacun le sait, à importer en masse dans son pays les habitants et les mœurs des autres pays, avec une prédilection pour les pays en orange et en rouge., le multiculturalisme au pouvoir en France depuis les années Mitterrand et permis par le regroupement familial voté sous Giscard consiste, comme chacun le sait, à importer en masse dans son pays les habitants et les mœurs des autres pays, avec une prédilection pour les pays en orange et en rouge.

    Voici les cartes mondiales donnant des indications sur ce que la France importe.

    1/ Outre la célébrissime carte interdite des QI popularisée par @tug1804 dont on a déjà parlé

    on a :

    2/ Carte de l’indice de terrorisme

    3/ Carte des violences faites aux femmes

    4/ Carte de l’excision

    5/ Carte du consentement des femmes aux violences conjugales

    6/ Carte des mariages des filles de moins de 18 ans

    7/ Carte du droit à l’avortement

    8/ Carte de l’alphabétisation

    9/ Carte des mariages consanguins

    10/ Carte des prix Nobel

    11/ Carte des publications scientifiques

    12/ Carte de l’indice de compétitivité

    13/ Carte de la pauvreté

    14/ Carte de l’indice du progrès social

    15/ Carte de l’indice de développement humain

    16/ Carte de la liberté de la presse

    17/ Carte de l’indice de démocratie

    18/ Carte de l’indice de performance environnementale

    19/ Carte de l’origine des criminels étrangers en Allemagne

    20/ Carte des persécutions des chrétiens dans le monde (image en grand format : lien)

    21/ Carte des pays où les gens défèquent à ciel ouvert (forêt, plage, rue, etc.), les pays coloriés en orange clair, orange foncé ou rouges sont des pays de merde au sens propre.

    22/ Carte des couleurs de peau

    Corrélation QI et couleur de peau

    23/ Carte des viols

    Pour résumer, en se basant sur ces cartes, nous importons donc en masse :

    – du terrorisme

    – de la misogynie

    – de la bêtise

    – de la criminalité

    – de la pauvreté

    – de la dictature

    Bref, la France est en train de devenir un pays de merde, alors que c’était un paradis dans les années 60-70.

    Et pourtant, ce n’est pas faute de verser des dizaines de milliards d’aide internationale chaque année aux gens de ces pays pour les aider à se développer et à rester dans leur pays natal.

    Mais ils font trop d’enfants, ils ne travaillent pas assez, pas assez bien, leurs pays restent trop pauvres, sous-développés, victimes de violence endémique et certains viennent dans certains pays d’Europe de l’Ouest pour profiter du système d’aides sociales avantageux.

    Avantageux, c’est peu dire. Suicidaire, oui !

    La France représente 1 % de la population mondiale et 15 % des dépenses sociales. 750 milliards d’euros par an. Lire Fraude sécu : 84 millions d’inscrits pour 67 millions d’habitants, 3 millions de centenaires !

     

    24/ QI et aide internationale

    Mais il faut croire que l’aide internationale ne sert pas à grand-chose quand on écoute ceux qui sont allés sur le terrain.

    Témoignage : la coopération internationale sur le continent africain est un échec douloureux

    Bernard Lugan : ce n’est pas de « développement » dont l’Afrique a besoin, mais du contrôle des naissances

    Même un Sénégalais le dit, l’aide au développement fait d’eux des fainéants !

    Le régime politique en place et les idéologies politiques, économiques et sociales au pouvoir ont aussi leur importance

    Les trous à merde se développent également très vite, quels que soient les types de pays et de population, sous des régimes de type communiste, socialiste, bobo-écolo-gaucho-féministo-alter-mondialo qui pensent que tout le monde il est bon, tout le monde il est gentil du moment qu’il a des moyens égaux et que la violence c’est de la faute du capitalisme blanc chrétien patriarcal, de la pollution et des inégalités.

    Il va de soi que la mise en place d’un tel type de régime politique dans un pays à faible QI va rapidement augmenter le taux de merdité du pays en question. Encore une équation à mettre en forme.

    Dans ces régimes, les crimes ne sont pas suffisamment punis puisque le criminel est vu comme une pauvre victime de la société. Les criminels qui sont toujours relâchés voient grandir leur sentiment d’impunité, les policiers se découragent et se suicident, les citoyens qui peuvent se le permettre fuient la zone sensible, seuls viennent y habiter des gens que le crime ne décourage pas ou qui n’ont pas le choix. La zone devient donc de plus en plus sensible.

    Exemple : les villes démocrates aux USA (Los Angeles, Detroit, Baltimore, San Francisco), les bastions communistes (banlieues rouges ou ex-banlieues rouges de toutes les grandes villes de France) et les villes à majorité écolo-bobo-socialistes en France, les villes à majorité travailliste en Angleterre.

    Voulez-vous que la France devienne un pays de merde ? 

    Même les tarés d’antifas et de gauchos zadistes débiles ne souhaiteraient pas vivre dans un bidonville de Lagos, une favela de Sao Paulo, un township de Johannesburg ou un village pourri du Pakistan.

    S’ils y passaient ne serait-ce que quelques jours, ils reviendraient en courant en France, la queue entre les jambes, par le premier avion, s’empresseraient de voter Marine et d’aller faire des actions symboliques avec Génération identitaire pour alerter les moutons de Français, dont ils faisaient partie peu de temps auparavant, contre les dangers mortels de l’immigration merdique.

    Aucun vrai Français ne le souhaite et aucun amoureux de la France ne le souhaite. Il n’y a donc que les ennemis de la France qui le souhaitent, ainsi que leurs idiots utiles, de gauche comme de droite comme du centre.

    Que faire pour éviter que la France devienne véritablement un pays de merde en 2037 ?

    Il faut d’abord et avant tout reprendre conscience de ce qu’est la France et de ce que sont les Français : « Nous sommes avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. »

    Pour éviter que la France ne devienne encore plus un pays de merde avec attentats, agressions, harcèlements, viols par des personnes issues des pays de merde sur les Français de souche et autres Français assimilés et ayant chassé toute merde de leur esprit, il faut stopper net l’immigration de masse en faveur de ces pays de merde.

    Il faut aussi mettre en place un retour accéléré (remigration) des personnes arrivées sans le consentement du peuple français (il n’y a jamais eu de référendum sur l’immigration).

    Il faut pour cela décider une déchéance de nationalité préventive de tous les Français nouvellement arrivés depuis 60 ans avec une renaturalisation au cas par cas en fonction d’un examen approfondi de francité et une exclusion définitive des Français de papier parasites.

    Il faut obliger les pays africains et autres à reprendre leurs ressortissants, et sinon les renvoyer par parachute ou par barge téléguidée s’il le faut.

    Il faut donner l’indépendance à Mayotte qui n’aurait jamais dû devenir française dans un monde normalement constitué et peut-être aussi à tous les DOM-TOM qui pourront conserver des liens spéciaux avec la France.

    Il ne faut donc plus voter pour des partis politiques et des idéologies qui amènent la transformation de la France en pays de merde : communiste : NON, écolo : NON, socialiste : NON, centre-gauche et centre-droit libéral donc sans frontière, européiste (LREM, Modem, LR) : NON.

    Tous les partis qui votent pour l’UE, pour rester dans l’UE sont de facto en faveur de la transformation de la France en pays de merde.

    Ces partis doivent être considérés comme des partis totalitaires d’extrême-droite ou des partis collabos puisqu’ils favorisent la montée du nazislamisme et favorisent un plan eugéniste de changement racial majeur de la population européenne par substitution ethnique et métissage.

    Ne restent comme valables que les partis à droite de LR : DLF, FN et autres petits partis patriotes.

    Mais on évitera de se disperser sur les petits partis lors des votes et il est crucial, quelles que soient les répulsions que l’on ait pour Marine ou un autre candidat ou le programme du RN, de voter quand même pour le RN.

    Car un choix médiocre mais qui ne va pas complètement dans le bon sens, qui se contente de stopper l’immigration et ne pas pas jusqu’à la remigration des millions d’allogènes en excédent est mille fois meilleur qu’un choix catastrophique qui consiste à donner indirectement le pouvoir à des partis immigrationnistes, islamocollabos et antifrance.

     

    Publié le 8 février 2020 - par 

    Première publication sur Résistance Républicaine le 4 septembre 2019.

    Julien Martel

     

    **************************************

    « Je choisis les CONS !La vidéo qui TUE ou le **macronmenteur** »
    Partager via Gmail Technorati Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Tweets by cardinales1